Home page  |  About this library  |  Help  |  Clear       English  |  French  |  Spanish  
Expand Document
Expand Chapter
Full TOC
Preferences
to next section

close this bookAméliorer l'accès aux traitements antirétroviraux dans les pays à ressources limitées: Recommandations pour une approche de santé publique - Résumé exécutif (OMS; 2002; 36 pages) [ES]
View the documentABRÉVIATIONS
View the documentPRÉFACE
View the documentI. INTRODUCTION
View the documentII. OBJECTIFS DU DOCUMENT
View the documentIII. QUAND DÉBUTER LE TRAITEMENT?
View the documentIV. SCHÉMAS THÉRAPEUTIQUES DE PREMIÈRE INTENTION RECOMMANDÉS CHEZ L’ADULTE
View the documentV. POURQUOI CHANGER LE TRAITEMENT ANTIRÉTROVIRAL?
View the documentVI. SCHÉMAS THÉRAPEUTIQUES ANTIRÉTROVIRAUX DE DEUXIÈME INTENTION
open this folder and view contentsVII. SITUATIONS CLINIQUES PARTICULIÈRES
View the documentAPPENDICE A. POSOLOGIE DES ANTIRETROVIRAUX CHEZ L’ADULTE ET L’ADOLESCENTa
View the documentAPPENDICE B. ANTIRETROVIRAUX PEDIATRIQUES: FORMES ET POSOLOGIE
 

Améliorer l'accès aux traitements antirétroviraux dans les pays à ressources limitées: Recommandations pour une approche de santé publique - Résumé exécutif

Organisation mondiale de la Santé
Département VIH/SIDA
Santé familiale et communautaire

Catalogage à la source: Bibliothèque de l'OMS

Améliorer l'accès aux traitements antirétroviraux dans les pays à ressources limitées: recommandations pour une approche de santé publique: résumé exécutif.

1. Agents anti-VIH - usage thérapeutique 2. Agents anti-VIH - administration et posologie 3.HIV, Infection - chimiothérapie 4. Echec thérapeutique 5. Population exposée 6. Adulte 7. Enfant 8. Ligne directrice

(ISBN 92 4 254567 8)

(NLM classification: QV 268.5)

© Organisation mondiale de la Santé 2002

Tous droits réservés, II est possible de se procurer les publications de l'Organisation mondiale de la Santé auprès de l'équipe Marketing et diffusion, Organisation mondiale de la Santé, 20 avenue Appia, 1211 Genève 27 (Suisse) (téléphone: +41 22 791 2476; télécopie: +41 22 791 4857; adresse électronique: bookorders@who.int). Les demandes relatives à la permission de reproduire ou de traduire des publications de l'OMS - que ce soit pour la vente ou une diffusion non commerciale - doivent être envoyées à l'unité Publications, à l'adresse ci-dessus (télécopie: +41 22 791 4806; adresse électronique: permissions@who.int).

Les appellations employées dans la présente publication et la présentation des données qui y figurent n'impliquent de la part de l'Organisation mondiale de la Santé aucune prise de position quant au statut juridique des pays, territoires, villes ou zones, ou de leurs autorités, ni quant au tracé de leurs frontières ou limites. Les lignes en pointillé sur les cartes représentent des frontières approximatives dont le tracé peut ne pas avoir fait l'objet d'un accord définitif.

La mention de firmes et de produits commerciaux n'implique pas que ces firmes et ces produits commerciaux sont agréés ou recommandés par l'Organisation mondiale de la Santé, de préférence à d'autres de nature analogue. Sauf erreur ou omission, une majuscule initiale indique qu'il s'agit d'un nom déposé.

L'Organisation mondiale de la Santé ne garantit pas l'exhaustivité et l'exactitude des informations contenues dans la présente publication et ne saurait être tenue responsable de tout préjudice subi à la suite de leur utilisation.

Imprimé

Ce document n'aurait pu être établi sans la contribution des nombreux experts nationaux et internationaux participant aux consultations qui ont abouti à la formulation des recommandations.

Le document «Améliorer l'accès aux traitements antirétroviraux dans les pays à ressources limitées: Recommandations pour une approche de santé publique» a été établi sous la direction des personnes suivantes:

Scott Hammer, Columbia University,
New York, Etats-Unis d'Amérique
Directeur de la rédaction

Diana Gibb, British Médical Research Council,
Londres, Royaume-Uni
Responsable du chapitre Pédiatrie

Diane Havlir, University of California
San Diego, Etats-Unis d'Amérique
Responsable du chapitre concernant les co-infections
associées au V1H

Lynne Mofenson, National Institutes of Health,
NICHD, Bethesda, Etats-Unis d'Amérique
Responsable du chapitre concernant la grossesse

Ingrid Van Beek, Hôpital de Sydney
Sydney, Australie,
Responsable du chapitre concernant
les consommateurs de drogues injectables

Stefano Vella, Instituto Superiore di Sanitá, Rome, Italie
Responsable du chapitre concernant la surveillance clinique et biologique
des traitements antirétroviraux

Coordination générale
Basil Vareldzis et Jos Perriëns
Département VIH/SIDA à l'OMS, Genève

L'Organisation mondiale de la Santé tient tout particulièrement à exprimer ses remerciements aux membres du Comité de rédaction et notamment à Kenneth Chebet, Mark Dybul, Carlo Giaquinto, Elly Katabira, Christine Katlama, Jean Elie Malkin, James Mclntyre, Souleyman M'Boup, Jacques Mokhbat, Joia Mukherjee, Praphan Phanupak, Mauro Schechter et Marco Antonio de Avila Vitoria.

L' Organisation mondiale de la Santé tient également à remercier pour leurs observations Suzanne Crow, Kevin DeCock, Jean Emmanuel, Charles Gilks, J. Gölz, Julian Gold, Gregg Gonsalves, lan Grubb, Vincent Habiyambere, Hans Hogerzeil, Arata Kochi, Eric van Praag, S. S. Lee, Paul Nunn, Mark Harrington, Robert Soliz, Eve Lakritz, Gaby Vercauteren et Bernhard Schwartländer.

L'OMS remercie le NIH (Bureau de recherche sur le SIDA) de son aimable contribution à l'élaboration de ce guide.

to next section

Please provide your feedback   English  |  French  |  Spanish