Página principal   |  Sobre esta colección  |  Ayuda  |  Aclarar       Inglés  |  Francés  |  Español  
Documento completo
Capítulo completo
Expandir índice
Preferencias
Ir a la sección anterior Ir a la siguiente sección

cerrar este libroMoustiquaires imprégnées d'insecticide - Manuel à l'intention des responsables de programmes nationaux de lutte antipaludique (OMS; 2003; 114 pages) [EN]
Ver el documentoListe des abréviations
Ver el documentoPréface
Ver el documentoRemerciements
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre I: Introduction
cerrar esta carpetaChapitre II: Evaluation
abrir esta carpeta y ver su contenido2.1 Facteurs institutionnels et politiques
abrir esta carpeta y ver su contenido2.2 Epidémiologie du paludisme et facteurs démographiques
cerrar esta carpeta2.3 Moustiquaires et insecticides
Ver el documento2.3.1 Distribution et utilisation des moustiquaires et des insecticides
Ver el documento2.3.2 Préférences en matière de moustiquaires
Ver el documento2.3.3 Possibilité et volonté de payer
abrir esta carpeta y ver su contenido2.4 Facteurs liés aux connaissances et aux attitudes
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre III: Planification, surveillance et évaluation
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre IV: Approvisionnement et achat
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre V: Financement et distribution
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre VI: Promotion
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre VII: Marketing social
Ver el documentoCouverture arrière
 

2.3.3 Possibilité et volonté de payer

Pour fixer le prix des moustiquaires et des insecticides il est important d'évaluer la possibilité d'en assumer les coûts par la majorité de la population ou un groupe cible, surtout si les interventions incorporent leur distribution. Sauf si les moustiquaires et les insecticides devaient être fournis gratuitement, il faut faire une évaluation de ce que les gens sont en mesure de payer. Pour cela, il faut s'enquérir du revenu annuel moyen, de sa saisonnalité et des liquidités disponibles.

Les liquidités dépendent des dépenses et du revenu. Par exemple, un travailleur manuel en ville peut gagner un salaire quotidien plus élevé qu'un agriculteur, mais le coût de la vie est supérieur - les gens dans les zones urbaines doivent acheter leurs aliments, alors que les agriculteurs peuvent faire pousser la plupart de ce qu'ils consomment. Les revenus et les liquidités d'une communauté peuvent également varier en fonction de la saison, par exemple, les communautés rurales tendent à avoir davantage d'argent juste après les moissons.

La disponibilité saisonnière de liquidités doit également être prise en compte lorsqu'on planifie la période des campagnes promotionnelles. L'idéal serait de faire la promotion des moustiquaires au moment où la transmission du paludisme est maximale et lorsque les gens ont les moyen de les acheter. Si la période de disponibilité financière ne coïncide pas avec la saison du paludisme, il faudra prévoir les actions de promotion de telle sorte qu'elles coïncident avec les possibilités financières optimales des populations considérées.

Il faut évaluer la fraction de la population qui ne peut pas payer les moustiquaires si le programme est basé sur les moustiquaires et insecticides subventionnés ou distribués gratuitement aux plus démunis. Ceci implique une évaluation préalable approfondie, par des enquêtes socioéconomiques au niveau des ménages dans les communautés considérées, afin d'identifier ceux qui n'ont pas les moyens de s'en procurer.

Les informations sur la volonté de payer peuvent être moins précises que celles relatives aux possibilités financières, et moins utiles pour fixer les prix. Par exemple, si on demande à une personne combien est-ce qu'elle est prête à payer pour quelque chose, il est vraisemblable qu'elle choisira un coût peu élevé en espérant que le prix sera alors fixé à faible niveau. La volonté de payer pour les MII dépend également des autres priorités des ménages et du degré de nuisance des piqûres de moustiques. Cependant et contrairement aux possibilités financières des gens, la volonté d'acheter des moustiquaires et des insecticides peut être influencée par les campagnes promotionnelles.

Les questions à poser concernant la capacité et la volonté de payer peuvent être:

♦ Quelle est votre profession?
♦ Combien d'enfants y a-t-il dans votre ménage?
♦ Qui gère le budget familial?
♦ Qui décide des achats du ménage?
♦ Cela dépend-il du type d'achat?

Les questions suivantes peuvent être posées pour déterminer les sujets sur lesquels les messages promotionnels doivent être centrés et la meilleure façon de promouvoir les MII:

♦ Quelles sont les connaissances de la communauté en matière de paludisme?
♦ Comment les gens pensent que le paludisme est transmis?
♦ Quelle est la perception de la communauté du paludisme simple et du paludisme grave?
♦ Qui est considéré comme étant vulnérable au paludisme?
♦ Comment les gens évaluent leur risque d'infestation palustre?
♦ Que savent les gens en matière de prévention du paludisme?
♦ Quelle est la perception de la moustiquaire parmi les utilisateurs?
♦ Quelle est la perception de la moustiquaire parmi les non utilisateurs?

Ir a la sección anterior Ir a la siguiente sección

Por favor envíe sus comentarios   Inglés  |  Francés  |  Español