Página principal   |  Sobre esta colección  |  Ayuda  |  Aclarar       Inglés  |  Francés  |  Español  
Documento completo
Capítulo completo
Expandir índice
Preferencias
Ir a la sección anterior Ir a la siguiente sección

cerrar este libroMoustiquaires imprégnées d'insecticide - Manuel à l'intention des responsables de programmes nationaux de lutte antipaludique (OMS; 2003; 114 pages) [EN]
Ver el documentoListe des abréviations
Ver el documentoPréface
Ver el documentoRemerciements
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre I: Introduction
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre II: Evaluation
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre III: Planification, surveillance et évaluation
cerrar esta carpetaChapitre IV: Approvisionnement et achat
cerrar esta carpeta4.1 Moustiquaires
Ver el documento4.1.1 Modèles de moustiquaires
Ver el documento4.1.2 Quantité de moustiquaires
Ver el documento4.1.3 Approvisionnement en moustiquaires
abrir esta carpeta y ver su contenido4.2 Insecticides
Ver el documento4.3 Systèmes de passation de commande
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre V: Financement et distribution
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre VI: Promotion
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre VII: Marketing social
Ver el documentoCouverture arrière
 

4.1.1 Modèles de moustiquaires

Les modèles de moustiquaires sont très variables en terme de tissu, forme, taille et couleur. Il convient de choisir le (ou les) modèle(s) le(s) plus approprié(s) pour la population concernée.

Les tissus communément employés pour les MII sont: le polyester, le coton, les mélanges cotonsynthétique, le nylon, le polyéthylène et le polypropylène. Ces fibres textiles, tissées avec des mailles plus ou moins serrées, ont un pouvoir absorbant variable. Le polyester est la fibre la plus populaire car il est plus léger que le coton et absorbe moins les liquides. Cette propriété facilite l'essorage et réduit la perte en insecticide. Les tissus plus lourds et plus absorbants peuvent être mis à égoutter audessus de bâches en plastique et l'insecticide ainsi récupéré peut être réutilisé.

Le tulle est généralement plus apprécié que la toile, il est plus léger, absorbe moins les liquides et permet une meilleure aération, mais il offre moins d'intimité que la toile de coton. La plupart des grands programmes de MII utilisent le tulle produit par des usines. Il est plus que probable que la toile qui est fabriquée par les entrepreneurs locaux est celle utilisée dans de petits projets.

Les différents tissus montrent également des grandes variations au niveau de la solidité, de la taille des mailles et de l'inflammabilité. La solidité est mesurée en denier: plus il est élevé plus le tissu est solide. Une solidité comprise entre 70 et 100 deniers est convenable pour faire du tulle, mais une solidité inférieure à 70 deniers n'est plus appropriée car le tulle peut alors se déchirer facilement et ne dure pas longtemps. La taille des mailles est mesurée par le nombre de trous par pouce carré: plus ce nombre est petit, plus les trous sont importants. Pour le tulle, la taille de maille standard est de 156 (12 × 13) et 196 (13 × 13 pouces carrés) qui empêchent le passage des moustiques. Une maille de 156 permet une meilleure ventilation car les trous sont plus larges, mais le traitement correct des moustiquaires à large maille nécessite une attention particulière. Les moustiquaires en coton sont plus inflammables que les moustiquaires en polyester, mais ces dernières sont plus dangereuses si elles prennent feu parce qu'elles fondent en provoquant des brûlures cutanées sévères.

La qualité du tissu employé pour les moustiquaires est lui aussi très variable. Il convient de décider s'il faut normaliser la qualité ou mettre à disposition des moustiquaires de différentes qualités pour les différents groupes cibles. La normalisation de la qualité des tissus facilite celle du traitement insecticide. En général la plupart des gens acceptent de payer un prix plus élevé pour une meilleure qualité du produit mais, les plus pauvres risquent de ne pas avoir les moyens d'acheter les moustiquaires de meilleure qualité.

Moustiquaires pré-imprégnées et de longue durée

• Il existe des moustiquaires industriellement préimprégnées mais qui n'ont pas à une longue durée d'action. Leur utilisation n'est actuellement recommandée qu'en cas d'urgence. Dans toutes les autres situations, les moustiquaires non traitées et l'insecticide doivent être achetés et distribués séparément, afin de mieux faire comprendre l'importance du traitement insecticide.

• Certains fabricants mettent au point des moustiquaires imprégnées à longue durée d'efficacité où l'insecticide reste actif pendant toute la durée d'utilisation de la moustiquaire, même si elle est lavée régulièrement. Ce système permettrait de cesser le retraitement insecticide de la moustiquaire, de réduire la consommation en insecticide et d'augmenter la couverture en MII. Cependant, on ne sait pas encore la durée réelle d'efficacité de ces moustiquaires dans les conditions normales d'utilisation.

La forme et la conception des moustiquaires sont aussi très variables Les formes les plus communes sont les coniques (arrondies) et rectangulaires. Certaines moustiquaires ont une bordure renforcée au bas des pans latéraux. Cette bordure les rend plus solides et plus durables mais elle augmente le coût et peut également augmenter la quantité d'insecticide absorbé. Les moustiquaires coniques sont plus faciles à suspendre et à descendre que les rectangulaires, elles prennent moins de place et sont utiles dans les maisons plus petites. Les moustiquaires coniques sont généralement plus coûteuses, le crochet métallique utilisé pour les suspendre doit être retiré avant le lavage et, vu leurs dimensions, il y a davantage de risques d'être piqué lorsqu'en dormant une partie du corps vient en contact avec la moustiquaire, sauf si elle est imprégnée d'insecticide. Les moustiquaires rectangulaires sont moins chères et plus spacieuses, mais elles prennent davantage de place et elles sont souvent considérées comme convenant mieux aux nattes qu'aux lits.

Les dimensions requises pour la moustiquaire dépendent de la taille du lit ou de la natte et du nombre de personnes qui vont l'utiliser. Les grandes moustiquaires exigent davantage de tissu et d'insecticide, ce qui augmente leur coût, mais elles couvrent également plus de gens. Il est important de choisir une moustiquaire suffisamment grande pour couvrir un lit ou une natte de taille normale sans avoir besoin de trop la tirer pour la border. Si elle est trop petite, les dormeurs sont susceptibles d'être davantage en contact avec le tulle et d'être alors effectivement piqués. Il est également important de mesurer les dimensions du lit et de la natte et de les comparer à celles de la moustiquaire. Il ne faut pas se fier aux indications "simple" ou "double", car les dimensions correspondant à ces mentions varient d'un pays, et d'un fabricant, à l'autre.

Les couleurs communément les plus disponibles pour les moustiquaires sont le blanc, le vert et le bleu. Les moustiquaires blanches se salissent rapidement et il faut les laver plus fréquemment que les autres, de sorte qu'elles exigent des traitements insecticides plus fréquents. Les moustiquaires bleues ou vertes sont plus pratiques dans les environnements poussiéreux ou enfumés.

Figure 12 Les moustiquaires peuvent avoir différentes formes et dimensions

Source: D. Chavasse, C. Reed, K. Attawell
Insecticide-treated net projects: a handbook for managers.
Malaria Consortium, 1999.

En plus des questions techniques, les questions importantes à prendre en compte pour choisir le modèle de moustiquaires à adopter sont les suivantes:

• Quel est le modèle de moustiquaire préféré par les gens?
• Faut-il mettre à leur disposition un ou plusieurs modèles de moustiquaires?

Les modèles de moustiquaires achetés doivent satisfaire aux spécifications techniques. Par exemple, elles doivent être d'une dimension suffisante pour assurer la protection. Il faut acheter des moustiquaires ayant les dimensions, la forme et la couleur préférées des communautés concernées. Les résultats de l'évaluation sur l'utilisation et les préférences en matière de moustiquaires (Chapitre II) doivent avoir procuré ce genre d'informations sur les modèles de moustiquaires utilisées par les gens et leurs préférences. Si l'unanimité porte sur un modèle de moustiquaire, c'est celui-là qu'il faudra fournir. En revanche, s'il y a un large éventail de préférences, la décision devra être prise en fonction d'autres paramètres comme le coût et la disponibilité des moustiquaires.

Ir a la sección anterior Ir a la siguiente sección

Por favor envíe sus comentarios   Inglés  |  Francés  |  Español