Página principal   |  Sobre esta colección  |  Ayuda  |  Aclarar       Inglés  |  Francés  |  Español  
Documento completo
Capítulo completo
Expandir índice
Preferencias
Ir a la sección anterior Ir a la siguiente sección

cerrar este libroMoustiquaires imprégnées d'insecticide - Manuel à l'intention des responsables de programmes nationaux de lutte antipaludique (OMS; 2003; 114 pages) [EN]
Ver el documentoListe des abréviations
Ver el documentoPréface
Ver el documentoRemerciements
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre I: Introduction
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre II: Evaluation
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre III: Planification, surveillance et évaluation
cerrar esta carpetaChapitre IV: Approvisionnement et achat
cerrar esta carpeta4.1 Moustiquaires
Ver el documento4.1.1 Modèles de moustiquaires
Ver el documento4.1.2 Quantité de moustiquaires
Ver el documento4.1.3 Approvisionnement en moustiquaires
abrir esta carpeta y ver su contenido4.2 Insecticides
Ver el documento4.3 Systèmes de passation de commande
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre V: Financement et distribution
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre VI: Promotion
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre VII: Marketing social
Ver el documentoCouverture arrière
 

4.1.3 Approvisionnement en moustiquaires

Il existe de nombreuses possibilités d'approvisionnement: fabricants locaux de moustiquaires toutes faites, tailleurs locaux ou fabricants industriels de moustiquaires et de tulle de l'étranger. Le choix dépend des disponibilités ainsi que des modèles et de la quantité de moustiquaires nécessaires.

L'achat de moustiquaires toutes faites auprès de fabricants locaux est plus simple et plus rapide. Cela présente aussi l'avantage de soutenir l'économie nationale. Si ces moustiquaires locales sont disponibles mais ne sont pas commercialisées de manière efficace, il faudra développer des activités promotionnelles pour créer une demande, avec des négociations auprès des distributeurs et des points de vente du secteur privé pour assurer cette commercialisation, ou bien l'achat et la distribution rapides de moustiquaires pour amorcer le marché. Si les moustiquaires locales ne correspondent pas au modèle préféré par la population il faudra indiquer au fabricant les information recueillies lors des enquêtes de préférences. Il faudra voir, avec les fabricants locaux, comment, et à quel coût, produire des moustiquaires correspondant aux goûts et aux possibilités de la population. Dans certains communautés, il peut y avoir des tailleurs locaux qui produisent des moustiquaires à petite échelle. Certains projets ont fourni du tulle, une formation et du matériel pour que les tailleurs locaux cousent des moustiquaires, leur permettant d'en accroître la disponibilité et de générer des revenus. Cette méthode a peu de chance de convenir pour des interventions à grande échelle où l'objectif est d'obtenir rapidement la couverture de populations importantes. En outre, ces moustiquaires fabriquées localement peuvent être plus chères et de moins bonne qualité que celles produites à grande échelle par des usines spécialisées. Cependant, cette fabrication à petite échelle peut être appropriée lorsqu'il y a une demande locale pour de nombreux modèles de moustiquaires ou lorsque la couverture est déjà élevée.

Encadré 4.1 - Calcul de la marge de manœuvre en matière de moustiquaire.

Lorsque la taille de la population cible a été estimée, il faut estimer la marge de manœuvre en terme de nombre de moustiquaires nécessaires pour couvrir la population cible chaque année. Cette estimation est particulièrement importante dans le cas d'interventions à plus long terme. En effet, la durée de vie moyenne des moustiquaires est de 5 ans et il faut ensuite les remplacer. Pour calculer cette marge de manœuvre il faut déterminer la taille de la population cible, la durée moyenne d'utilisation d'une moustiquaire et le nombre moyen de personnes ciblées dormant sous chaque moustiquaire.

Exemple 1. Si la population cible est de 10 000 personnes; que la durée moyenne d'utilisation d'une moustiquaire est de 5 ans et qu'en moyenne 2 personnes dorment sous chacune d'elles: le nombre de moustiquaires nécessaires pour couvrir cette population cible est de 10 000: 2 = 5 000. La durée moyenne d'utilisation d'une moustiquaire étant de 5 ans, il faut donc 1 000 moustiquaires par an (5000: 5) pour couvrir la population cible.

Exemple 2. Si la population totale est de 10 000 habitants et que la population cible est constituée par les femmes enceintes qui représentent 5,5% de la population il faudra 510 moustiquaires pour couvrir ce groupe cible si l'on admet que la durée moyenne d'utilisation d'une moustiquaire est de 5 ans il faudra donc 110 moustiquaires (550: 5) chaque année pour couvrir cette population cible.

Note: ces calculs partent du principe que la couverture initiale par les moustiquaires est nulle.

L'importation de moustiquaires ou de tulle peut être la seule option possible si les moustiquaires ne sont pas faites dans le pays, ou si les moustiquaires fabriquées localement sont trop coûteuses ou ne répondent pas aux spécifications, ou ne sont pas fabriquées en quantités suffisantes pour répondre à la demande. (Le PATH Canada directory of insecticides and mosquito nets for sub-Saharan Africa22 fournit des informations sur les fabricants internationaux de moustiquaires.)

22 Distribué par: PATH Canada, 1 Nicholas Street, Suite 1105,
Ottawa, Ontario, Canada KIN 7B7.
E-mail: admin@pathcanada.org. Web site: http://www.pathcanada.org.

L'importation des moustiquaires peut prendre du temps et il convient de prévoir un délai suffisant entre les commandes et la distribution pour faire en sorte qu'il y ait suffisamment de moustiquaires pour répondre à la demande créée. Il peut être intéressant d'étudier dans quelle mesure d'autres organisations voudraient bien se charger des approvisionnements ou s'il est possible de développer des partenariats permettant de réduire les prix d'achats.

En outre, le coût des moustiquaires et du tulle importés peut être majoré par les taxes et droits de douanes perçus par les autorités qui visent à générer des recettes, protéger les producteurs locaux et encourager l'autosuffisance économique. Les droits de douane s'appliquent aux biens produits à l'étranger, par exemple sous la forme d'un droit à l'importation, d'un droit à caractère fiscal, d'une taxe à l'importation et de droits de douane. Les taxes aussi sont des charges pour la consommation domestique, sous forme par exemple de taxe de vente, de droits indirects, de taxe sur le chiffre d'affaires et de taxe sur la valeur ajoutée. Au Sommet d'Abuja en 2000, les dirigeants africains se sont engagés à exonérer entre autres, de taxes et de droits de douane les moustiquaires et les insecticides utilisés pour les traiter. Les institutions internationales et les ONG sont exonérées de taxes sur les biens importés, ce qui leur permet d'importer des moustiquaires et du tulle à bas prix et de les vendre moins cher que le secteur privé local. Dans ces conditions l'importation de moustiquaires et de tulle pourrait limiter le développement du marché commercial, et l'importation ne doit être envisagée que comme une solution à court terme en attendant que l'augmentation de la demande stimule le développement d'une fabrication commerciale locale viable.

Ir a la sección anterior Ir a la siguiente sección

Por favor envíe sus comentarios   Inglés  |  Francés  |  Español