Página principal   |  Sobre esta colección  |  Ayuda  |  Aclarar       Inglés  |  Francés  |  Español  
Documento completo
Capítulo completo
Expandir índice
Preferencias
Ir a la sección anterior Ir a la siguiente sección

cerrar este libroMoustiquaires imprégnées d'insecticide - Manuel à l'intention des responsables de programmes nationaux de lutte antipaludique (OMS; 2003; 114 pages) [EN]
Ver el documentoListe des abréviations
Ver el documentoPréface
Ver el documentoRemerciements
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre I: Introduction
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre II: Evaluation
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre III: Planification, surveillance et évaluation
cerrar esta carpetaChapitre IV: Approvisionnement et achat
abrir esta carpeta y ver su contenido4.1 Moustiquaires
cerrar esta carpeta4.2 Insecticides
Ver el documento4.2.1 Insecticides
Ver el documento4.2.2 Formulations
Ver el documento4.2.3 Conditionnement et étiquetage
Ver el documento4.2.4 Quantité
Ver el documento4.2.5 Sources d'approvisionnement
Ver el documento4.2.6 Sécurité
Ver el documento4.2.7 Surveillance de l'efficacité
Ver el documento4.3 Systèmes de passation de commande
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre V: Financement et distribution
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre VI: Promotion
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre VII: Marketing social
Ver el documentoCouverture arrière
 

4.2.1 Insecticides

Les insecticides recommandés pour l'imprégnation des moustiquaires sont la perméthrine, l'étofenprox et les alphacyano-pyréthrinoïdes: deltaméthrine, lambdacyhalothrine, cyfluthrine et alphacyperméthrine. Ces insecticides adhèrent à tous les types de tissus et sont efficaces même en petites quantités. La perméthrine a été le premier insecticide recommandé par l'OMS pour le traitement des moustiquaires et l'expérience de son utilisation est plus importante que pour les autres insecticides. La perméthrine et les alphacyano-pyréthrinoïdes sont plus efficaces sur des fibres synthétiques que sur le coton, de sorte que les moustiquaires en coton doivent être imprégnées avec des doses plus importantes pour obtenir un effet insecticide équivalent.

Les alphacyano-pyréthrinoïdes sont plus toxiques pour les insectes et peuvent donc être utilisés à des concentrations plus faibles (15-50 mg/m2) que la perméthrine (250-500 mg/m2). Le tableau 4.1 synthétise les doses recommandées pour l'imprégnation des moustiquaires par les insecticides habituels.

La perméthrine est efficace pendant environ 6 mois sur une moustiquaire non lavée, le lavage réduit l'efficacité de l'insecticide d'au moins 50%. Les alphacyano-pyréthrinoïdes sont efficaces pendant 6 à 12 mois, même après un ou deux lavages. Ils sont donc plus rentables que la perméthrine car la dose d'imprégnation est beaucoup plus faible et la rémanence plus longue. Ils sont également moins dangereux que la perméthrine pour les imprégnations faites à domicile.

Ir a la sección anterior Ir a la siguiente sección

Por favor envíe sus comentarios   Inglés  |  Francés  |  Español