Página principal   |  Sobre esta colección  |  Ayuda  |  Aclarar       Inglés  |  Francés  |  Español  
Documento completo
Capítulo completo
Expandir índice
Preferencias
Ir a la sección anterior Ir a la siguiente sección

cerrar este libroMoustiquaires imprégnées d'insecticide - Manuel à l'intention des responsables de programmes nationaux de lutte antipaludique (OMS; 2003; 114 pages) [EN]
Ver el documentoListe des abréviations
Ver el documentoPréface
Ver el documentoRemerciements
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre I: Introduction
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre II: Evaluation
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre III: Planification, surveillance et évaluation
cerrar esta carpetaChapitre IV: Approvisionnement et achat
abrir esta carpeta y ver su contenido4.1 Moustiquaires
cerrar esta carpeta4.2 Insecticides
Ver el documento4.2.1 Insecticides
Ver el documento4.2.2 Formulations
Ver el documento4.2.3 Conditionnement et étiquetage
Ver el documento4.2.4 Quantité
Ver el documento4.2.5 Sources d'approvisionnement
Ver el documento4.2.6 Sécurité
Ver el documento4.2.7 Surveillance de l'efficacité
Ver el documento4.3 Systèmes de passation de commande
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre V: Financement et distribution
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre VI: Promotion
abrir esta carpeta y ver su contenidoChapitre VII: Marketing social
Ver el documentoCouverture arrière
 

4.2.3 Conditionnement et étiquetage

Les conditionnements peuvent se présenter sous forme de bouteilles d'un litre, de flacons doseurs, mais aussi de sachets, flacons et comprimés pour le traitement d'une moustiquaire. Le mode de conditionnement le plus approprié dépendra de la stratégie adoptée pour la fourniture et l'imprégnation des moustiquaires (Chapitre V). Il est recommandé de traiter séparément chaque moustiquaire, que l'imprégnation se fasse dans un centre de traitement par des équipes mobiles ou directement à domicile. C'est pourquoi les gros bidons d'insecticide ne sont plus recommandés pour l'imprégnation des moustiquaires. Les monodoses sont plus chères, vu le conditionnement, mais elles constituent peut-être la méthode de choix pour ceux qui préfèrent imprégner leurs moustiquaires chez eux.

Les insecticides commercialisés sous forme de bouteille ont trois différentes présentations: bouteilles d'un litre, flacons doseurs et flacons pour traitement unique. La bouteille d'un litre est utile dans les structures de traitement et de retraitement de routine des moustiquaires. L'insecticide est versé dans une éprouvette graduée pour mesurer la quantité de produit nécessaire pour le nombre de moustiquaires à traiter. Les flacons doseurs "presser et verser" peuvent également être utiles dans ces structures d'imprégnation et de réimprégnation, mais aussi pour les agents qui offrent un service d'imprégnation de porte à porte. Les flacons autodoseurs "presser et verser", adaptés aux bouteilles d'un litre sont pratiques car ils délivrent la quantité voulue d'insecticide pour l'imprégnation des moustiquaires. Une petite ampoule graduée est connectée à la bouteille principale au moyen d'un tube fin. En appuyant sur le flacon, le liquide monte dans le tube et dans l'ampoule. Lorsque l'ampoule contient la quantité nécessaire pour l'imprégnation on peut la vider dans un récipient où se fera le mélange avec l'eau.

Les kits de traitement à domicile évitent d'avoir besoin des agents de santé ou d'autres agents qualifiés pour traiter la moustiquaire. Le traitement à domicile avec une monodose disponible dans les boutiques, kiosques, établissements de santé ou autres détaillants, se généralise dans certains pays comme le Malawi ou la République-Unie de Tanzanie. L'un des avantages de ces kits de traitement est qu'ils se présentent dans des emballages scellés, de sorte qu'il est moins facile de les falsifier.

Les flacons pour imprégnation unique sont destinés au marché du traitement à domicile. Ils doivent être munis d'un bouchon ne permettant pas leur ouverture par les enfants et accompagnés d'un mode d'emploi clair et approprié aux conditions locales avec les consignes de sécurité jointes. Il faut vérifier soigneusement le matériau des flacons produits localement, car certains plastiques absorbent le principe actif de la solution insecticide, la rendant inefficace.

Les sachets constituent une autre forme de conditionnement approprié pour le traitement unitaire des moustiquaires et sont également destinés au marché du traitement à domicile. Là aussi le mode de conditionnement est important car l'insecticide peut s'échapper au niveau des joints des sachets en plastique.

Les comprimés sont probablement le mode de conditionnement le plus facile à utiliser pour le traitement des moustiquaires à domicile.

On peut trouver également des emballages comprenant la moustiquaire non traitée et la dose d'insecticide pour la traiter. Ce système renforce la notion de traitement de moustiquaire et évite d'avoir à faire deux achats séparés.

L'étiquetage se doit être clair (Encadré 4.2). Dans la plupart des pays, il existe des réglementations sur l'information minimale requise pour l'étiquetage des insecticides. Si l'intervention implique un reconditionnent du produit il faut que son nouvel étiquetage soit conforme aux réglementations nationales et à celles de l'OMS.

Les modes d'emploi doivent être clairs, compréhensibles et localement appropriées, que la présentation de l'insecticide se fasse sous forme de comprimés, de sachets ou d'autres emballages, produits localement ou à l'étranger. Les modes d'emploi des produits destinés au traitement des moustiquaires à domicile doivent être élaborés dans chaque pays avec les conseils d'experts. Lors des négociations avec les fabricants, il faut s'assurer que le mode d'emploi comprenne des instructions élaborées localement, plutôt que des instructions génériques.

Encadré 4.2 - Etiquetage

• Nom générique et/ou nom de marque: les noms génériques se terminent par -thrine

• Formulation: Concentré émulsionnable (CE), Suspension de capsules (CS), Emulsion huile dans l'eau (HE), Suspension concentrée (SC), Comprimés dispersibles dans l'eau (CD)

• Concentration: en grammes pour 100 ml

• Mesures de sécurité, mises en garde et symboles: produits toxiques, poisons

• Date de production: les insecticides doivent en général être employés dans les deux ans suivant leur fabrication

• Date limite d'utilisation: date à laquellel'insecticide ne sera plus efficace

Encadré 4.3 - Calcul de la quantité d'insecticide nécessaire

Exemple 1. Avec la cyfluthrine EW 5% il faut 15 ml d'insecticide pour traiter chaque moustiquaire. Si la population cible est de 10 000 habitants, qu'en moyenne deux personnes dorment sous chaque moustiquaire et que le taux de retraitement attendu est de 60%.

• 15 × (10 000: 2) = 75 000 ml (75 litres) d'insecticide sont nécessaires pour le traitement initial des moustiquaires de la population cible.

• Si 60% de cette population cible retraitent ces moustiquaires tous les six mois, il faudra donc, chaque année, 75000 × 60% = 45000 ml (45 litres) × 2/année = 90000 ml (90 litres) d'insecticide supplémentaires.

• La quantité totale d'insecticide nécessaire est donc de 165 litres.

Ir a la sección anterior Ir a la siguiente sección

Por favor envíe sus comentarios   Inglés  |  Francés  |  Español